age des miracles jeunesseC’est l’automne. Le mois d’octobre a commencé, avec ses feuilles qui tombent des arbres et ses odeurs de châtaignes. C’est l’automne, mais l’humanité semble désorientée...

La Terre a ralenti. Les jours s’allongent, mais pas comme en été, quand on peut rester dehors tard le soir et voir le soleil se coucher à une heure où deux mois plus tôt il faisait déjà nuit noire depuis longtemps. Les journées ne durent plus 24 heures, mais 26, 28, 30. Rien ne semble pouvoir arrêter cette catastrophe. Le monde se divise alors en deux clans : ceux qui veulent suivre le cycle du soleil, et qui refusent donc de continuer à vivre comme avant, et ceux qui tentent de garder un semblant de stabilité. Le déjeuner du midi a donc souvent lieu en pleine nuit, et les nuits sont témoins d’un soleil au zénith.

Zoom sur une petite ville des Etats-Unis, sur une petite maison pavillonnaire, et sur Julia. Julia a 12 ans, et tout à découvrir. Elle est dans son « âge des miracles ». Son monde va être totalement bouleversé par ce ralentissement terrestre, et les forts et les faibles vont apparaître au grand jour. Son père, médecin et très absent, qui prend ce ralentissement avec beaucoup de philosophie, sa mère, bien plus inquiète et angoissée qui se terre chez elle, sa prof de piano qui décide de suivre le rythme du soleil, Hanna, son amie dont les parents prendront une décision radicale, et Seth, le garçon de sa classe qui fait battre son cœur plus vite quand il s’approche avec son skate. Chacun tentera de suivre sa route comme il peut. Quand la Terre se dérègle, pouvons-nous mener nos vies comme avant ?

age des miraclesZolg nous a déjà parlé de la fin du monde dans un article très talentueux, je ne vais donc pas remettre ça. Mais il est vrai que ça nous tracasse tous, c’est certain. Alors avec ce livre, c’est une autre idée du bouleversement écologique : la Terre ralentit, et surtout, personne ne peut rien y faire. C’est totalement flippant, et très bien vu. Une catastrophe naturelle, qui tue à petit feu… Parce qu’en fait, on ne se rend pas compte, mais ces journées qui s’allongent vont avoir un impact direct sur la nature, les animaux, la santé de tous. La gravité est modifiée, un syndrome directement lié à cette catastrophe apparaît, et surtout, une haine violente se développe contre ceux qui décident de suivre le rythme du soleil. Lynchés, ils deviennent les parias d’une société perdue.

Ce qui est remarquable dans l’Age des miracles, c’est de suivre les problématiques adolescentes de Julia. Continuer à vivre quand les repères ne sont plus, ce n’est pas une mince affaire… Surtout quand on est au cœur de la période la plus décisive et la plus émouvante de sa vie.

L’Age des miracles est sorti en deux versions. Le texte est le même, mais il existe une couverture adulte et une couverture ado. A lire, donc, par tous. Parce que si la Terre venait à ralentir, il faudrait être prêt, et c’est pas gagné…

Annouchka

CITRIQ