quete du graal1Voici une série de livres qui, pour moi, font partie du « grenier ». Pas seulement des livres que j'ai retrouvés au grenier l'autre jour ; pas seulement des livres qui y avaient été cachés par ma mère parce que j'y passais trop de temps et pas assez sur mes exercices de maths ; pas seulement des livres que j'ai lu il y a si longtemps que je les en avais presque oubliés ; mais aussi, des livres qui m'ont tellement marqué qu'ils sont devenus, me suis-je aperçu en les relisant, comme une part de moi-même. La part de tout en haut, au fond, dans les cartons qu'on ouvre plus.

La Quête du Graal est une série délirante, écrite dans les années 80 par l'auteur irlandais James-H Reddan, un type probablement fou, qui met en scène les aventures d'un jeune héros, l'heureux-nommé Pip, dans l'univers légendaire des chevaliers de la table ronde. Un univers légèrement customisé, il faut dire. Ici, Arthur, Lancelot et consorts côtoient des créatures aussi terrifiantes que des sorciers fous, des dragons de bronze et le chevalier noir, mais ils sont souvent trop occupés à organiser des banquets pour s'en charger eux-mêmes. Merlin, le guide de Pip, se voit alors dans l'obligation de convoquer, par l'intermédiaire d'un puissant tour de magie, l'esprit d'un jeune garçon des temps futurs afin de lui confier les problèmes. Quand il ne l'envoie pas, par erreur, dans la Grèce antique en compagnie de Jason et de ses célèbres Argonautes.

quete du graal2Pour ceux qui ne l'auraient pas compris,je parle là d'une célébrissime série de Livres dont VOUS êtes le héros, et je voulais profiter de l'occasion, au moment de la réédition par Gallimard de plusieurs de ces livres, pour rendre hommage à l'idée fabuleuse que ces livres ont constitué.

On y rencontrera des créatures aussi mystérieuses que Super-Grenouille, Nosférax le poète trépassé, une carotte-vampire, l'Affreux Prof de Maths, un Géant friand de beignets (à la pomme ou à la crème ?), le facofouine fantôme (Zim-ba-da-boum !), que nous devrons vaincre grâce aux terribles artefacts que sont un trombone à coulisses, une barbe et une moustache pastiche, un trou portatif (toujours pratique pour s'évader de prison), un anneau qui tinte, et surtout, Excalibur Junior, notre fidèle épée parlante. Entre autres : vous imaginez qu'en 8 volumes, on a le temps d'en rencontrer d'autres.

Parlons aussi des maisons de Merlin, toutes plus burlesques les unes que les autres : une bulle au fond d'un puits, un dé à jouer, un trou dans un arbre, une grotte de cristal...

En les relisant, je me suis dit que je comprenais soudain pourquoi j'avais tant apprécié James Blaylock.

Il faut également saluer l'inventivité de l'auteur, qui, non content de faire évoluer les règles à chaque volume de façon à nous éviter de nous reposer sur nos lauriers et à nous obliger à nous remettre en question et à nous adapter, trouvera mille pièges pour nous forcer la main : pliages, messages codés, découpages, énigmes seront de la partie plus souvent qu'à leur tour quand il s'agira de trouver « le paragraphe » où se rendre pour poursuivre l'aventure, donnant un côté plus ludique encore que le livre ne l'est au départ. Certains lui reprochent un manque de corps dans l'univers et une vraie fascination pour les systèmes de jeu ultra-compliqués et absurdes, et c'est vrai qu'on peut les cmprendre, mais ce n'est pas mon cas. Moi, je trouve ça vraiment bien ; pour vous dire, je les ai re-survolés dernièrement, et Pip n'a pas pris une ride !

 

quete du graal 3Pour conclure, faisons un petit détour théorique : les Livres dont VOUS êtes le héros sont, pour ceux qui l'ignorent, des livres-jeux avant tout destinés aux enfants, des oeuvres à mi-chemin entre le jeu de rôle et la littérature. Personnellement, je trouve l'initiative formidable, tant elle donne du sens à la littérature, et à tous les frustrés qui se plaignent que les « jeunes d'aujourd'hui » ne lisent plus, je réponds : arrêtez de râler et faites-leur donc lire ça. Loin de constituer une littérature de seconde zone, ils nous ramènent, à mon sens, l'essence même de la littérature, qui est un jeu et un plaisir avant tout. D'autant que vos enfants y découvriront de vrais univers, des personnages forts, de véritables personnalités d'auteur, un style rarement faiblard et une inventivité, pour certains, à toute épreuve !

Zolg.

P.S. : quand je dis que James-H Brennan est probablement fou, ce n'est pas par hasard : j'ai des indices. En effet, au-delà des univers franchement tordus qu'il est capable de pondre, il y a l'actualité de sa production : pour ce que j'ai trouvé, il en est, semble-t-il, au stade des recherches sur les voyages dans le temps, après avoir cherché les preuves des origines extra-terrestres de l'humanité et écrit un guide de projection astrale. Il a aussi écrit une série de romans jeunesse, intitulés « La Guerre des Fées », paraît-il excellente. Peut-être vous en dirai-je plus un jour...

CITRIQ